Le Syndicat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Syndicat

Message par Le Gardien le Jeu 18 Mai - 10:27

Tous paieront:

L'homme était petit et trapu, engoncé dans des atours crasseux qui autrefois sans doute, témoignaient de son opulence et de la prospérité du Royaume d'Altérac. De longues mèches grisonnantes tombaient en un flot chaotique sur son front luisant, de petits yeux porçins à la lueur malicieuse trônaient de part et d'autres de son nez aquilin. Celui-ci était assis dans un siège, en bois de chêne et simplement ouvragé dont le dossier venait s'élancer en un busard aux ailes déployées à son sommet. La salle était sombre, seules les flammes vacillantes d'une bougie trônant au milieu de la table venaient animer de leur lueur le cercle de visages sombres, moroses, silencieux...

Tous tenaient entre leurs mains un morceau de tissus à la teinte orangée , certains semblaient y prêter une attention toute particulière, considérant ce dernier comme une relique tandis que d'autres pressentaient un sombre futur.





Hors-Roleplay

Qu'est-ce que le Syndicat?

Après la trahison d'Aiden Pérénolde lors de la Seconde Guerre, Lordaeron et Stromgarde décidèrent de le destituer de son trône et d'appliquer la loi martiale au sein du Royaume d'Altérac en représailles. Il s'en suivit de longues discussions quant à l'avenir du Royaume, les vainqueurs ne réussissant pas à trouver un commun accord.

Thoras Trollemort plaidait en l'annexion totale d'Altérac par Stromgarde considérant sa demande comme légitime au vu des efforts de Stromgarde pour mettre à genoux la Nation rénégate. Le souverain de Lordaeron Terenas Menethil II resta timide quant à l'avenir d'Altérac, se prononçant en faveur de la mise sur le trône d'Aliden Pérénolde, le fils d'Aiden le Traître et héritier légitime de la Couronne.

Enfin, Gilnéas s’immisça dans les discussions, soutenant Isiden Pérénolde, un neveu du défunt Roi qui trouva refuge aux côtés de Genn Grisetête...Ainsi les Gilnéens projetaient de faire d'Isiden un pantin qui servirait leurs intérêts. De surcroît, Daval Prestor se revendiqua commen nouveau prétendant au trône Altéran.

Tandis qu'aucunes décisions quant à l'avenir d'Altérac n'aboutissaient, le Royaume affaiblit, privé de dirigeant, pauvre et en proie à la misère totale, décida de prendre les choses en main. Les Nobles Altérans se rallièrent et fondèrent le Syndicat, visant à se venger de l'affront qu'il leur avait été fait, tenant pour responsables les autres puissances quant à la chute d'Altérac. Animé par la haine et un fort esprit de revanche, le Syndicat commença à s'en prendre aux territoires de Stromgarde, pillant, brûlant et massacrant fermiers et patrouilles. Le même sort fut réservé à Lordaeron, notamment en Hautebrande où les fermiers et villages, furent obligés de verser une somme conséquente d'argent au Syndicat sous peine de subir leurs assauts.

Petit à petit, le Syndicat devint une réelle menace et acquit  en puissance, malheureusement, les Nobles égoïstes et avides créèrent des tensions au sein de l'organisation, des rivalités apparurent. Le chaos et la désorganisation affaiblirent considérablement les vestiges d'Altérac, l'empêchant de coordonner ses actions militaires, désormais, le Syndicat ne consiste plus qu'en de petites bandes désorganisées sous l'égide de nobles, combattant aussi bien ses pairs que le reste du Nord.

Le Syndicat aujourd'hui?


Désormais, le Syndicat ne représente plus une menace importante, d'autant plus que face à la machine de guerre Réprouvée, beaucoup ont trouvé refuge en Altérac, quittant Stromgarde et Hautebrande. Désormais, les affrontements ont lieu sur leur propre terre, que ce soit contre les ogres, les Réprouvés ou bien entre eux. Toutefois, quelques petits groupes sévissent encore dans ces régions, mettant à mal les caravanes de ravitaillement de Stromgarde, capturant hommes, femmes, enfants et exigeant des rançons.

Il est difficile de dire combien de membres compte le Syndicat, mais la conscription au sein des Maisons Nobles est très fortement implantée. Chaque famille doit ainsi offrir un fils ou une fille aux Syndicat.

Les hommes et femmes du Syndicat sont de farouches combattants, patriotes, emplis de haine et d'un esprit de revanche tenace, toutefois ceux-ci n'ont reçu qu'une très brève et superficielle instruction militaire, ils sont également très mal équipés, les armes et armures se faisant rares, le "fantassin" de base se constituera le plus souvent lui-même son équipement en pillant les cadavres.



De ce fait, l'Armée du Syndicat apparait comme disparate et hétéroclite, l'absence d'officiers renforcent cette image d'une bande de chiens de guerre, affublés de leur foulard orange, symbole de la résistance Altéranne et du rejet de l'asservissement de leur patrie..
avatar
Le Gardien
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 15/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://repentir-d-alterac.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum